Valentin Ferré

Junk Loop

Marche sonore sur cassette en écoute libre, 
texte Capucine Vever, voix Francesca Chiacchio, création sonore binaural : Valentin Ferré
sur une invitation de Sandra Doublet pour Superstructure, Production Mire
Jardin C / Mire Nantes 2015

La pièce sonore Junk Loop prend comme point de départ la notion de pollution invisible dont les sols de l’Ile de Nantes et du Jardin C ont été victime suite aux nombreux chantiers navals du XXieme siècle. Par un simple principe d’élévation du regard, l’œuvre s’est intéressée à un phénomène de pollution invisible depuis la Terre mais pourtant bien réel, celui de la pollution spatiale.

Cette marche sonore projette l’auditeur dans une fiction anticipative se déroulant en 2215 : l’espace serait dorénavant le lieu de stockage des déchets électriques et électroniques terrestres. Une voix étrangère invite ainsi l’auditeur à suivre la progression dans l’espace d’un poste de radio qui n’a pas réussi à atteindre l’orbite-poubelle, son orbite de destination.

IMPORTANT: Il est préférable d’écouter Junk Loop avec un casque audio pour profiter un maximum du son binaural.